Poker en ligne : une vague de licenciement chez Full Tilt Poker

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Depuis le fameux « Black Friday » du 15 avril dernier, la salle de poker en ligne Full Tilt Poker ne cesse de faire couler l’encre dans la presse poker. Après la mise en examen de plusieurs de ses employés, après la suspension de sa licence à la fois par l’ARJEL et par l’AGCC, après le report de son audience et l’obtention d’une nouvelle licence par la KGC (Kahnawake Gaming Commission), on apprend aujourd’hui que Full Tilt Poker aurait tout récemment procédé à une vague de licenciements sans précédent au sein de ses effectifs aux Etats-Unis.

Alors que la salle de poker en ligne semblait se porter mieux – après le remboursement de la totalité de sa dette auprès de l’AGCC, et l’annonce d’un investisseur anonyme prêt à garantir le remboursement des nombreux joueurs ayant leurs comptes (et leur argent) bloqués sur la salle de poker en ligne – on apprend finalement que Full Tilt Poker a renvoyé une grosse partie de ses effectif aux USA. La nouvelle a fait la une de plusieurs sites américains tels que Bluff Magazine ou bien même Wicked Chops. D’après les informations publiées sur ces sites, le personnel licencié auraient tout de même reçu leurs salaires pour leurs jours travaillés après le 15 avril 2011.
Plus encore, si l’on en croit le journaliste spécialiste du poker, l’argentin Nahuel Ponce du site ESPNdeportes.com, c’est tout le département International de Full Tilt Poker qui aurait été fermé.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »